Drogues tactiles : Ruzzle, ZooKeeper Battle

Posté le 16 janvier 2013 dans Stick en main par Alvin.

Si vous me suivez sur Twitter, vous avez peut-être déjà eu la malchance de me voir parler de free-to-play, généralement sur PC, rarement bons et auxquels vous ne jouerez probablement jamais. A se demander pourquoi vous êtes là, en fait. Afin de ménager mon karma, ces petites choses sont assez susceptibles, je vais vous parler ce soir de deux jeux quasi-gratuits qui abiment sérieusement l’écran de ma tablette ces derniers temps. Rassurez-vous, votre téléphone, qu’il soit muni d’une pomme ou d’un petit robot, vous suffira pour les pratiquer et ainsi faire chuter dramatiquement votre productivité en 2013.

On trouve tout d’abord ZooKeeper Battle, que j’ai visiblement découvert après tout le monde. La version Battle, entendons-nous bien, puisque le ZooKeeper original est tout de même vieux d’une grosse dizaine d’années, je ne suis pas #old à ce point. ZKB est donc une gigantesque drogue puisque c’est tout d’abord un univers et un habillage irrésistiblement mignon et délicieusement bien animé. C’est pixelisé et choupinou, chargé et lisible à la fois, les animaux et le patron à nœud papillon ont plein de mimiques, bref. Tout ça ne suffit pas à faire un grand jeu, évidemment, mais les mécaniques sont aussi délectables qu’éprouvées. ZKB est, tout comme ses ainés, un match-3 tout ce qu’il y a de plus classiques, c’est à dire qu’on doit faire des lignes de 3 symboles identiques (ou plus) à partir d’un tableau couvert d’icônes tout en récoltant quelques bonus apparaissant à l’occasion. Ici, il s’agit de têtes d’animaux.

Vous ne verrez jamais ceci en cours de partie, il y a toujours vos gros doigts en travers de l'écran.

Vous ne verrez jamais ceci en cours de partie, il y a toujours vos gros doigts en travers de l’écran.

Ça, c’est pour la partie ZooKeeper, mais tout l’intérêt du bouzin provient évidemment de la partie Battle. On reprend nos sept animaux de base et on dit que cinq d’entre eux donnent des points d’attaque tandis que les deux autres vous filent des points de défense. Pour pimenter le tout, on dit même qu’à chaque manche, un animal choisi au hasard vous fera remporter les deux à la fois. Les parties deviennent alors redoutablement stressantes. Les rounds durent trente secondes infiniment stressantes durant lesquelles on essaie d’aligner un maximum d’animaux tout en proférant trs fort des insultes d’avoir fait un move à la con et d’avoir validé une ligne de trois alors qu’on pouvait faire une ligne de cinq et déclencher un combo de folie SA MÈRE. A la fin de la manche, on balance tous ses points d’attaque sur l’adversaire, auxquels on soustrait les points de défense qu’il a accumulé, et on prie pour entamer au moins un peu sa barre de vie. Répétez l’opération jusqu’à vaincre ou perdre lamentablement. C’est gratos, follement addictif, souvent assez injuste (les tableaux de symboles étant aléatoires et différents entre les deux joueurs), ça pousse un poil visiblement à l’achat mais on peut jouer dix minutes de suite tous les quarts d’heure. Et c’est vraiment mignon.

Les batailles sont à la fois statiques et follement stressantes.

Les batailles sont à la fois statiques et follement stressantes.

Beaucoup plus austère mais tout aussi amusant, notamment en multi, on trouve Ruzzle. Ruzzle, c’est comme le Boggle mais en tactile. Bon, le problème, c’est qu’une fois qu’on a dit ça, presque tout est dit. La grosse différence, c’est que le jeu est en fait très largement orienté scoring. A partir des seize lettres affichées à l’écran, il faut réaliser un maximum de mots en reliant des lettres adjacentes, si possible en passant par celles qui ont des bonus. Le but étant de ramasser un plus gros nombre de points que son adversaire (l’entrainement solo n’est dispo que dans la version payante), on a vite fait de mettre en place des stratégies pour bourriner. Pluriels, participes, passés à la con… Une fois un mot trouvé, on essaie de le rentabiliser comme on peut. On apprend aussi rapidement tous les petits mots de deux lettres qui permettent de grinder en attendant de trouver un vrai truc. De toute façon, on finit en chialant comme un gamin parce qu’on a trouvé que 10% des mots possibles (dont une bonne partie semble toujours venir du dictionnaire d’une autre planète). Il n’empêche. La mécanique marche incroyablement bien et la nuit qui a suivi ma découverte de Ruzzle fut étonnamment courte. Le jeu est entièrement gratos et ne vous pousse pas trop violemment vers la version payante, à laquelle on succombe tout de même très rapidement. Et si vous avez des corones, lancez donc un défi à AlvinStick.

Je suis d'accord que ça n'a pas l'air très sexy comme ça

Je suis d’accord que ça n’a pas l’air très sexy comme ça

ZooKeeper Battle est développé et édité par Kiteretsu et se télécharge gratuitement (soit 0,00€) sur Google Play ou sur l’AppStore si vous êtes un nouveau riche. Il n’y a pas de version premium payante, que des achats in-game, pas vraiment donnés, mais on peut s’en passer, le jeu propose notamment un mode contre l’ordinateur sans limitations.

Ruzzle est développé et édité par Mag Interactive et propose une version de base gratuite ainsi qu’une version premium à 2,50€, laquelle permet d’avoir des statistiques de parties détaillées et d’accéder au mode solo. Après quoi, il n’y a plus le moindre achat in-game à effectuer. Ca se télécharge évidemment sur Google Play ou sur l’AppStore.

A propos de l'auteur : Alvin

Alvin

Alvin a été chef de rubrique pendant quatre années à la rédaction de Tom's Games.fr. Il a également écrit dans les magazines Online Gamer, PC Jeux et Jeux Video Magazine. Mais on peut surtout l'entendre Radio01.net dans Late Late Boudoir Gambetta ou Que Le Grand Geek . Il voue un culte à Portal ainsi qu'à Peter Molyneux mais exècre par tous ses pores David Cage et Ico.

a écrit 48 articles sur latraverseedustick.com.

4 réponses à “Drogues tactiles : Ruzzle, ZooKeeper Battle”

  1. powermugen dit :

    Je commençais à m’ennuyer ferme dans triple town, du coup zookeeper battle est téléchargé :D

    Et bravo pour ton courage face à la horde de free to play que tu as du tester !

  2. CosmosDash dit :

    Bizarrement j’avais pas du tout accroché à Zoo Keeper Battle quand je l’avais testé, sans trop savoir pourquoi… Par contre Ruzzle me tente bien, même si les jeux chronophages, c’est pas ce qui me manque…

  3. ysnofwexdj dit :

    mxkvcmbusbwfstffevtujdl, qyiuswldrh

  4. lol nop dit :

    lol nop

Partager sur...


Au hasard du Stick